Vous en avez assez des demandes de consultation de mauvaise qualité? Voici une solution simple qui gagne en popularité.

Et si je vous disais que ce qui manque le plus souvent dans un formulaire de demande de consultation, c’est un motif clair? Avec une moyenne de deux millions de demandes de consultation par année envoyées à 5 405 spécialistes en Alberta, le fardeau associé aux demandes de consultation de mauvaise qualité peut s’alourdir rapidement. 

Une seule information manquante dans une demande peut retarder l’accès du patient aux soins dont il a besoin. Mais ce n’est pas tout : il pourrait manquer un suivi, recevoir le même service plus d’une fois ou ne pas comprendre comment suivre correctement les recommandations, et les médecins, déjà très occupés, pourraient se retrouver avec davantage de paperasse. Les patients et les médecins sont perdants lorsqu’une demande de consultation est mal rédigée. 

La réalité est que la plupart des médecins canadiens n’ont jamais reçu de formation officielle ou de rétroaction sur leurs demandes de consultation. En Alberta, les étudiants en médecine ne reçoivent pas systématiquement de consignes claires sur la façon de rédiger une demande.

Quelles sont les composantes d’une demande de consultation de qualité? 

Un motif de consultation clair

À quelles questions la consultation est-elle censée répondre? Voulez-vous obtenir un diagnostic, une prise en charge ou un traitement? Le patient connaît-il la raison de la demande de consultation? Vous devez expliquer clairement vos attentes quant à la consultation. Sans ces précisions, il est fort possible que l’on vous renvoie des questions, ou même que vous ne receviez aucune réponse, ce qui retardera la prise en charge de votre patient. 

Un résumé de l’état actuel du patient

Quel est votre avis sur l’état du patient? Son état est-il stable ou se dégrade-t-il? Est-ce un cas urgent? Précisez quand les symptômes sont apparus et leur durée, toute observation pertinente ainsi que les signes inquiétants. Ce sont des renseignements cliniques importants qui ont des conséquences directes sur le patient et sur le statut de la demande de consultation. 

Tous les résultats ou examens pertinents 

Quelles mesures ont été prises? Assurez-vous d’avoir dressé la liste de tous les examens prescrits récemment afin qu’ils ne soient pas demandés à nouveau. Indiquez tous les résultats positifs et négatifs pertinents sur le plan clinique. 

La prise en charge actuelle et antérieure accompagnée des résultats 

Fournissez de l’information sur vos tentatives, notamment sur les traitements, efficaces ou non, et sur les autres demandes de consultation, antérieures ou actuelles, pour le même problème de santé. Ces précisions permettent d’éliminer rapidement les options non efficaces, de ne pas entreprendre de démarches déjà tentées et de choisir un traitement efficace pour le patient plus rapidement. 

Comorbidités 

Pour aider les spécialistes à déterminer la complexité et le degré d’urgence de votre demande, précisez les antécédents médicaux et les problèmes de santé actuels de votre patient. Dressez une liste des autres médecins qui sont intervenus dans le dossier ainsi que des médicaments pris actuellement ou auparavant. Est-ce qu’un suivi accéléré pourrait être nécessaire? Pourquoi? Pensez aux allergies, aux mises en garde et aux problèmes potentiels. Plus vous donnez de renseignements, plus il sera facile d’établir le degré de priorité de la demande.

Il existe une ressource qui peut vous aider : Quality Referral Evolution, ou QuRE (qui se prononce « cure » à l’anglaise), une liste de vérification fondée sur les données probantes. Une fois imprimée, elle se glisse simplement dans votre poche! 

Cette liste de vérification permet d’uniformiser la communication entre les médecins et les spécialistes en Alberta, et elle est de plus en plus utilisée! Elle a déjà permis la création d’un nouveau modèle pour quelques DME en Alberta, et d’autres sont à venir. Vous pourrez peut-être bientôt vous-même utiliser un tel modèle. 

Ces documents sont publiés uniquement à titre informatif. Ils ne remplacent en rien un avis médical en bonne et due forme et ne doivent pas être considérés comme des conseils médicaux ou personnels. Les auteurs s’expriment à titre personnel, et leurs opinions ne reflètent pas nécessairement celles de l’Association médicale canadienne et de ses filiales, y compris Joule. L’innovation dirigée par des médecins vous passionne? Écrivez-nous à infojoule@amc.ca.

À propos de l’auteur

Mme Annabelle Wong

Annabelle Wong est passionnée par l’amélioration de l’expérience des patients albertains en ce qui a trait aux demandes de consultation. Au cours des quatre dernières années, elle a grandement contribué au groupe de travail de Quality Referral Evolution (QuRE), une collaboration entre des médecins de famille, des sous-spécialités chirurgicales et médicales, l’Université de l’Alberta, l’Université de Calgary et l’équipe pour l’amélioration de l’accès des Services de santé de l’Alberta. Ensemble, ils veulent améliorer la qualité de la communication dans le processus de demande de consultation. Dans ses temps libres, Annabelle adore voyager; elle revient d’ailleurs d’un voyage à Prague, à Vienne et à Budapest. Elle aime aussi faire du bénévolat dans sa communauté et faire la découverte de nouveaux cafés à Calgary.

Consulter le site Web Plus de contenu par Mme Annabelle Wong

Aucun précédente

Prochaine
Charles Choi et Eric Zhao, médecins innovateurs émergents
Charles Choi et Eric Zhao, médecins innovateurs émergents

En 2018, les deux étudiants en médecine Charles Choi et Eric Zhao ont chacun reçu une subvention de Joule p...