Les changements au fil du temps et de la technologie

Les nouvelles technologies font bouger le domaine des soins de santé en apportant des améliorations, en proposant de nouvelles approches et en influençant les avancées médicales. Qu’elle soit invisible, par exemple pendant une visite chez le médecin, ou évidente, comme dans le cas des appareils électroniques que l’on peut porter ou voir en salle d’urgence, l’innovation contribue à l’excellence des soins de santé au Canada.

L’évolution des réseaux de données

Les mégadonnées laissent une grosse empreinte. Les données des patients, recueillies lors d’examens de routine, de la prestation de soins à distance ou virtuels, ou encore au moyen de dispositifs portables, permettent d’orienter la recherche médicale. La médecine de précision requiert des ensembles de données encore plus vastes et des génomes de plus en plus précis. Le stockage et l’utilisation des données se font par l’intermédiaire d’une chaîne de blocs sécurisée, mais les préoccupations liées à la protection de la vie privée mènent à une autre solution numérique : l’Internet des objets. Cette solution permet d’effectuer des analyses sophistiquées et décentralisées sur place, de sorte que les données ne quittent jamais les murs virtuels du centre de soins de santé.

Le stockage des données sur la santé en hausse

Les dispositifs portables permettent de faire le suivi de renseignements utiles sur la santé. Les consommateurs qui adoptent ces dispositifs pour surveiller leur sommeil, leur pression artérielle, leur niveau de stress et plus encore peuvent obtenir sur demande les données recueillies en formats électroniques utilisables. Le « nuage » voit ces consommateurs comme des patients, et les chercheurs intégreront ces données personnelles sur la santé grâce à un accès en ligne aux données cliniques. Au moyen de l’apprentissage machine, les médecins peuvent mesurer les changements dans la santé d’un patient, puis discuter avec lui sur des plateformes de communication numériques pour établir une marche à suivre.

L’intelligence artificielle, une technologie gagnante

Le Canada est un chef de file mondial en matière d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage profond et un leader dans le domaine de l’imagerie médicale et diagnostique, comme les diagnostics in vitro (DIV) et les systèmes d’archivage et de transmission d’images (système PACS). Les plus grandes applications concrètes de l’IA se verront surtout dans le traitement des images au moyen de l’apprentissage machine à un stade précoce dans des domaines comme la radiologie et les lésions dermatologiques. On pourrait notamment voir apparaître des applications d’autosurveillance et de télémédecine pour la téléradiologie et la dermatologie.

La robotique

Les innovations dans les processus robotiques automatisés, l’automatisation des tâches manuelles et l’apprentissage profond ouvrent la porte aux applications en santé. L’IA aide déjà à diagnostiquer des maladies oculaires et a le potentiel d’aider à diagnostiquer des maladies chroniques au téléphone en étudiant les modulations de la voix, ce qui donne lieu à des procédures moins effractives.

En salle d’opération, les robots guident les médecins lors d’interventions chirurgicales nécessitant une extrême précision. La réduction de la douleur et le temps de récupération plus court ne sont que quelques-uns des avantages associés à la chirurgie robotisée à effraction minimale. Les innovations continues en robotique mènent à des interventions chirurgicales plus efficaces et plus précises, avec de meilleurs résultats pour les patients.

La pharmacogénomique

L’ascension de la médecine de précision, ou pharmacogénomique, influence la recherche pharmaceutique et la technologie des soins de santé. Cette approche est efficace en oncologie : on met l’accent sur l’interaction des protéines et sur la constitution génétique des patients pour personnaliser le traitement.

Les chercheurs ont comparé l’ADN d’une tumeur d’un patient à celui de cellules normales; ils ont découvert comment le cancer s’est développé et ont déterminé où il pourrait être le plus vulnérable au traitement. En faisant le suivi des profils génétiques des tumeurs des patients, les médecins peuvent aussi évaluer quels traitements sont les plus efficaces pour un patient donné.

Une étude de Scipher Medicine, a montré que 65 % des patients à qui l’on avait prescrit les cinq médicaments les plus vendus au monde ne répondaient pas au traitement. La médecine de précision aura aussi une incidence sur la façon dont l’industrie des soins de santé finance la recherche pharmaceutique.

Les technologies novatrices les plus récentes ont le potentiel d’améliorer la réponse aux soins et la commodité. Leur adoption et leur intégration aux traitements par les médecins et les patients pourraient améliorer grandement les résultats de santé.

 

Ces documents sont publiés uniquement à titre informatif. Ils ne remplacent en rien un avis médical en bonne et due forme et ne doivent pas être considérés comme des conseils médicaux ou personnels. Les auteurs s’expriment à titre personnel, et leurs opinions ne reflètent pas nécessairement celles de l’Association médicale canadienne et de ses filiales, y compris Joule. L’innovation dirigée par des médecins vous passionne? Écrivez-nous à infojoule@amc.ca.

Précédent
Les données générées par les patients peuvent-elles aider les médecins à fournir des soins de meilleure qualité?
Les données générées par les patients peuvent-elles aider les médecins à fournir des soins de meilleure qualité?

Avec l’imminence du raz-de-marée de renseignements numériques sur la santé fournis par les patients, commen...

Prochain
L’importance de se détacher du télécopieur
L’importance de se détacher du télécopieur

Le télécopieur devrait-il rester le principal outil de transmission des renseignements de nature délicate?

Vous vous considérez comme un vecteur d’innovation ou de leadership? Vous avez une idée audacieuse à partager?

Écrivez-nous