L’importance de se détacher du télécopieur

May 22, 2019 Joule inc.

Malgré l’accessibilité accrue aux technologies avancées dans les soins de santé, nous restons prisonniers du débat suivant : le télécopieur devrait-il rester le principal outil de transmission des renseignements de nature délicate?

Dans cet épisode de Boldly, le Dr Mark Dermer s’entretient avec le Dr Michael Giuffre, spécialiste en cardiologie pédiatrique, ainsi qu’avec Rohit Joshi, chef de la direction de l’entreprise Brightsquid. Ensemble, ils discutent des raisons qui justifient la longévité du télécopieur dans le domaine de la santé et du potentiel des progrès technologiques pour améliorer la situation.

tweetable: Ce sera un long processus, comme bien des choses en santé.

Le remplacement de cet outil désuet ne se fera pas du jour au lendemain, et des obstacles sont à prévoir. Nos invités pèsent le pour et le contre de différentes options, la protection de la vie privée étant toujours un enjeu quand il est question de transmettre des renseignements médicaux de nature délicate. Rohit Joshi parle des efforts considérables qu’il a accomplis avec Brightsquid pour surmonter ces défis et veiller à la protection des renseignements.

tweetable: Le fossé est tellement grand entre le télécopieur et les moyens de communication électronique que tout ce qu’il faut faire, c’est de saisir l’occasion.

Donc, comment faut-il s’y prendre pour favoriser des moyens de communication plus efficaces entre patients et professionnels de la santé? Découvrez les réflexions de nos invités sur ces questions et sur bien d’autres sujets dans cet épisode de Boldly.

Principaux points à retenir

Comment mettre en œuvre des changements dans le système de santé?

  • Nous utilisons toujours le télécopieur dans nos communications malgré le fait qu’il n’est pas sûr et qu’il ne favorise pas le progrès en médecine.
  • Par conséquent, on déplore un important décalage en matière de communications.
  • Cela fait des années que l’on cherche la bonne solution pour remplacer cet appareil.

tweetable: Le télécopieur reste le mode de communication le plus utilisé, mais cet outil n’est pas sûr, et n’est peut-être plus avantageux pour la médecine dorénavant.

Quels sont les obstacles qui nous empêchent de remplacer le télécopieur?

  • Il faut reconnaître l’importance d’autonomiser les patients et de les tenir informés.
  • Il faut tenir compte des questions de qualité et de sécurité inhérentes à la transmission d’informations aux patients.
  • Brightsquid a songé à inclure les patients dans le tableau.
  • Les autres pays ont considérablement amélioré leurs façons de communiquer grâce à la technologie – il nous faudrait emboîter le pas en médecine.

tweetable: Comment veiller à la sécurité et à la protection des renseignements personnels tout en établissant un rythme de travail qui fonctionne pour cet établissement?

Quelle est la différence entre le courrier électronique sécurisé et la messagerie sécurisée?

  • La sécurité est une préoccupation commune aux deux méthodes.
  • Le courrier électronique sécurisé est probablement le meilleur plan pour l’avenir (et celui qui se rapproche le plus du protocole téléphonique).
  • La messagerie sécurisée ressemble davantage à un texte.
  • Il peut s’avérer plus efficace de tenter de communiquer avec les patients par courrier électronique sécurisé que par téléphone.
  • Cela allège le temps consacré à tenter de les joindre.

tweetable: Même si un tiers accède à la boîte de réception d’un patient, il ne pourra pas avoir accès au contenu du message s’il n’a pas le mot de passe pour se connecter.

Comment protégeons-nous les renseignements personnels des patients?

  • Les portails sont plus sûrs que le courrier électronique.
  • Le patient doit entrer le bon mot de passe pour se connecter au portail en ligne afin de consulter ses messages.

tweetable: Aux États-Unis et au Canada, des gens viennent à nos bureaux pour s’assurer que nous respectons des règles extrêmement strictes en la matière.

Ressources recommandées

 

 

 

Ne ratez jamais un épisode! Abonnez-vous sur SoundCloud et iTunes.

Vous vous considérez comme un vecteur d’innovation? Vous avez une idée audacieuse à partager? Nous voulons connaître votre histoire. Écrivez-nous à infojoule@amc.ca pour présenter vos réflexions dans un prochain balado.

 

Les participants aux balados s’expriment à titre personnel, et leurs opinions ne reflètent en rien celles de l’Association médicale canadienne et de ses filiales, y compris Joule. Joule n’appuie pas les points de vue, produits, services, associations, entreprises ou industries mentionnés dans ce balado.

À propos de l’auteur

Joule inc.

Joule, une filiale de l’AMC, est au cœur de l’écosystème d’innovation en soins de santé du Canada. Grâce à ses relations clés avec les acteurs du système, elle trouve, sélectionne et crée des solutions numériques. Elle favorise l’adoption d’innovations numériques qui ont le potentiel d’améliorer l’accès aux soins de santé pour toute la population canadienne.

Twitter LinkedIn Consulter le site Web Plus de contenu par Joule inc.
Précédent
La commercialisation n’est pas un vilain mot
La commercialisation n’est pas un vilain mot

Certaines de nos meilleures idées ont une origine inattendue, et elles ne nous viennent pas toujours avant ...

Prochain
Si vous ne réussissez pas la première fois…
Si vous ne réussissez pas la première fois…

Le Dr Reich raconte qu’il a toujours été du genre à voir les occasions d’améliorer les choses. Il donne des...