Les soins virtuels d’ici 2020 – nous sommes prêts

C’est avec grand intérêt et beaucoup d’optimisme que j’ai lu le rapport publié la semaine dernière par l’Institut CD Howe, Modernizing Canada’s Healthcare System through the Virtualization of Services (Moderniser le système de santé du Canada grâce à la virtualisation des services), cosigné par le Dr R. Sacha Bhatia et William Falk.

Depuis maintenant plus d’un an, Joule se concentre sur les propriétés des soins virtuels et sur la façon dont nous pouvons aider les médecins, les établissements de soins de santé et les systèmes de santé à adopter des solutions de soins virtuels en vue d’améliorer l’accès aux soins de santé pour tous les Canadiens et Canadiennes.

Pour la plupart des consommateurs de soins de santé, il est frustrant de constater que la prestation de ceux-ci ne se mette pas plus rapidement au diapason d’autres aspects de la vie actuelle. Pourtant, en tant que personne qui travaille dans le système de santé, je comprends pourquoi il en est ainsi. Ça m’a ravie de voir que le rapport soulignait la nécessité de réformer le mode de rémunération et de donner accès aux renseignements électroniques – deux obstacles de taille à l’adoption des produits de soins virtuels. 

Il est bien rare que je rencontre des médecins qui ne désirent pas adapter leur cabinet pour améliorer l’accès aux soins. Plus souvent, je croise des médecins qui adoptent très tôt les outils facilitant la prestation des soins dont ils rêvent pour leurs patients et restent à l’affût de ce qui se fait, ou encore des gens qui ont le désir de le faire, mais à qui les structures de rémunérations et la résistance démesurée au changement par le système mettent des bâtons dans les roues.

En général, j’appuie fortement les recommandations mises de l’avant dans ce rapport et je crois de tout cœur que nous devons nous doter d’un échéancier pour le virage virtuel. À mon avis, nous pouvons viser 2020 si tous les acteurs du système de santé y mettent du leur. Prêts à relever le défi?

À propos de l’auteur

Mme Lindee David

Occupant fièrement le poste de chef de la direction de Joule, Lindee est une cadre supérieure stratégique et innovatrice qui a construit sa carrière autour de l’apport de changements au sein du système de santé. Elle souhaite créer un mouvement axé sur l’innovation dirigée par les médecins afin d’apporter des améliorations dans le secteur des soins de santé, tant pour les médecins que pour leurs patients.

LinkedIn Plus de contenu par Mme Lindee David
Précédent
Le système de santé du Canada, un « projet astronomique » – le cabinet médical de l’avenir
Le système de santé du Canada, un « projet astronomique » – le cabinet médical de l’avenir

Le cabinet médical de l’avenir semble sans doute aussi farfelu que des voitures volantes. Or, il ne l’est pas.

Prochain
Comment la technologie influence la médecine
Comment la technologie influence la médecine

(Source : Radio-Canada)