La commercialisation n’est pas un vilain mot

June 3, 2019 Joule inc.
 

Certaines de nos meilleures idées ont une origine inattendue, et elles ne nous viennent pas toujours avant même le début d’un projet. Elles surgissent parfois en cours de route, voire lors de la phase de la commercialisation. (Balado offert en anglais)

 
Aujourd’hui, Boldly accueille le Dr William Parker, médecin résident en radiologie et ancien directeur médical du Salu Design Group. Il reçoit le Dr Dale Podolsky, ingénieur et médecin résident en chirurgie plastique et reconstructrice, qui parlera de la fondation de Simulare Medical Corp, de ce qui l’a poussé à la commercialisation et des idées les plus extraordinaires que ce processus a générées.
 
Il arrive, votre prochain éclair de génie! Il se peut même qu’il vous prenne par surprise. Donnez-vous le temps et les ressources nécessaires pour le concrétiser; cela pourrait véritablement tout changer. Une toute petite heure par semaine peut avoir un effet boule de neige et s’avérer fructueuse. Vous doutez? Croyez-en notre invité.
 
tweetable: « L’une des plus grandes difficultés des médecins, c’est qu’ils manquent de temps, de ressources et de confiance pour concrétiser leurs idées. »
Vous vous méfiez de la commercialisation? Vous n’êtes pas seul. Cet épisode explore ce que ce processus peut avoir de motivant et comment il peut vous inspirer à améliorer votre projet encore davantage.
 
Il pourrait même vous inspirer à vous lancer dans le monde de l’entrepreneuriat!
 
 

Principaux points à retenir

Qu’est-ce qui a inspiré le Dr Podolsky à fonder Simulare Medical Corp?
  • Le fait d’avoir eu le temps et la latitude nécessaires pour réfléchir aux solutions envisageables quant aux grands enjeux du domaine de la santé.
  • Les longues heures passées au laboratoire pour créer un produit de qualité professionnelle.
  • Le meilleur moyen d’aller au-delà du laboratoire et de rendre l’idée accessible à des gens qui en feraient bon usage était de la commercialiser.
  • Certains obstacles ont compliqué le processus de commercialisation.
« Il s’agit de rassembler les bons éléments au bon moment. »
 
Le statut de médecin est-il un atout ou un désavantage en entrepreneuriat et à l’étape de la commercialisation?
  • Les médecins jouissent déjà d’une certaine crédibilité sur de nombreux plans. C’est un avantage.
  • Les politiques des établissements deviennent de plus en plus progressistes.
  • L’une des grandes difficultés des médecins, c’est qu’ils manquent de temps, de ressources et de confiance pour concrétiser leurs idées.
« Le point de vue des médecins sur l’entrepreneuriat et la commercialisation semble être en train de changer. »
Des conseils pour d’autres médecins en exercice qui peinent à trouver le temps de se lancer dans l’entrepreneuriat?
  • La possibilité de faire de la recherche à temps plein a aidé à mettre tous les éléments en place.
  • Ceux qui disposent de moins de temps peuvent généralement réserver de petites périodes à leur projet.
  • Le fait de réserver un peu de temps chaque semaine, même si ce n’est qu’une heure, peut favoriser la réalisation d’autres objectifs.
« Si ça ne sort jamais du laboratoire, à quoi ça sert? »
Sans la démarche de commercialisation, le produit aurait-il eu autant de succès?
  • Le produit n’aurait probablement pas été aussi sophistiqué.
  • Même s’il a fallu redoubler d’efforts et faire preuve d’une diligence raisonnable, c’était motivant de savoir que tant de chirurgiens allaient utiliser le produit.
  • Il nous arrive parfois de tomber sur une solution qui finit par considérablement enrichir le processus.
  • Il faut bien coordonner une foule d’éléments pour que ça fonctionne.
« C’est souvent comme ça que ça se passe, selon moi. On tombe par pur hasard sur une idée qui se révèle extrêmement précieuse, même si on s’écarte un peu de l’objectif initial. »
Aurait-il pu aider autant aider ces chirurgiens sans la commercialisation?
  • En un mot, non, il ne croit pas que cela aurait été possible.
  • Il faut que les gens puissent avoir accès au produit.
  • Pour lui, la commercialisation était essentielle pour mettre son produit à la disposition de sa clientèle cible.
« Il faut absolument rester honnête quant à ses intentions. »
Y a-t-il un risque de conflit d’intérêts dans ce genre d’activités commerciales?
  • Tant que vous agissez en toute transparence, il n’y a pas de raison qu’on vous fasse des reproches.
  • Le concept de commercialisation suscite de moins en moins la réticence, ce qui est très important.
  • En ce moment, c’est le domaine de la chirurgie plastique qui est le plus ouvert à ces idées.
  • Même en cas de conflit d’intérêts, il est possible de mettre de l’avant l’intérêt du patient.
« Je crois pouvoir faire de la recherche universitaire objective même si je commercialise un produit. »

Ressources recommandées

Le Dr Dale Podolsky, médecin innovateur, une vidéo de Joule qui résume son projet.
 
« Doctors moonlighting as inventors face unique hurdles to commercialization », un article de La Presse canadienne dans le Financial Post.
 
« Bring Your Breakthrough Ideas to Life », un article de Cyril Bouquet, Jean-Louis Barsoux et Michael Wade dans le Harvard Business Review.
 
« Don’t Give Up on a Great Idea Just Because It Seems Obvious », un article d’Andrew Forman dans le  Harvard Business Review.
 
-
 
Ne ratez jamais un épisode! Inscrivez-vous sur SoundCloud, iTunes ou Spotify
 
Vous vous considérez comme un vecteur d’innovation? Vous avez une idée audacieuse à partager? Nous aimerions beaucoup entendre votre témoignage. Écrivez-nous à infojoule@amc.ca pour présenter vos réflexions dans un prochain balado. 
 
Les participants aux balados s’expriment à titre personnel, et leurs opinions ne reflètent en rien celles de l’Association médicale canadienne et de ses filiales, y compris Joule. Joule n’appuie pas les points de vue, produits, services, associations, entreprises ou industries mentionnés dans ce balado.

À propos de l’auteur

Joule inc.

Joule, une filiale de l’AMC, est au cœur de l’écosystème d’innovation en soins de santé du Canada. Grâce à ses relations clés avec les acteurs du système, elle trouve, sélectionne et crée des solutions numériques. Elle favorise l’adoption d’innovations numériques qui ont le potentiel d’améliorer l’accès aux soins de santé pour toute la population canadienne.

Twitter LinkedIn Consulter le site Web Plus de contenu par Joule inc.
Précédent
Charles Choi et Eric Zhao, médecins innovateurs émergents
Charles Choi et Eric Zhao, médecins innovateurs émergents

En 2018, les deux étudiants en médecine Charles Choi et Eric Zhao ont chacun reçu une subvention de Joule p...

Prochain
Les cinq grandes tendances en soins de santé et les raisons de les accueillir favorablement
Les cinq grandes tendances en soins de santé et les raisons de les accueillir favorablement

Ces cinq perturbateurs de l’industrie changent non seulement la façon dont nous fournissons les soins de sa...