Conseils aux parents médecins : comment rassurer les enfants et les aider à comprendre les risques

April 28, 2020

Dans cet épisode de la série de webinaires de Joule sur la COVID-19, la Dre Jillian Horton s’entretient avec le Dr Jared Bullard, pédiatre et spécialiste des maladies infectieuses à l’Université du Manitoba.

Le Dr Bullard donne aux médecins des conseils sur la façon de parler de la COVID-19 à leurs enfants et adolescents afin de réduire leur anxiété et de les protéger.

 

PRINCIPAUX POINTS À RETENIR

Les enfants de tous âges sont maintenant conscients de la COVID-19. Plus ils sont âgés, plus ils comprennent que leurs parents médecins sont à risque. En tant que pédiatre et parent, pouvez-vous nous conseiller sur la façon d’aborder cette question avec nos enfants?

  • Évaluez le niveau de compréhension de votre enfant pour vous y adapter.
  • Déterminez l’origine exacte de leur anxiété; elle pourrait être différente de ce que vous pensez.
  • Les craintes des enfants dont les parents travaillent dans le milieu médical diffèrent un peu de celles des autres enfants. Non seulement ils se fient à l’actualité et à leurs discussions avec leurs amis, mais ils s’inquiètent aussi, de façon tout à fait compréhensible, des risques auxquels s’exposent leurs parents lorsqu’ils vont travailler.
  • Ayez une conversation franche et honnête avec vos enfants pour leur expliquer ce qu’ils doivent savoir et répondre à leurs questions.
  • Dites-leur que vous ferez tout votre possible pour protéger votre famille. Précisez comment vous vous y prendrez en leur expliquant de façon détaillée les procédures habituelles pour qu’ils comprennent les précautions que vous prenez.
  • Pour réduire leur anxiété, faites attention aux discussions que vous avez en leur présence et faites de votre mieux pour interagir le plus possible avec eux lorsque vous êtes à la maison.
  • Le Dr Bullard et son épouse, également médecin, s’efforcent de « laisser le travail au travail ». Lorsqu’il revient à la maison, le Dr Bullard fait le point avec ses enfants et leur demande ce qu’ils ont aimé ou moins aimé de leur journée.
  • Ce n’est pas un processus simple; il faut trouver ce qui fonctionne pour votre famille et en faire une habitude.
  • La Société canadienne de pédiatrie propose d’excellentes ressources pour vous aider.

tweetable: « En réalité, il s’agit autant de connaître vos propres enfants que de savoir comment les approcher et de comprendre que les questions qu’ils se posent ne sont peut-être pas celles auxquelles vous vous attendiez. »

Selon vous, quel est le niveau de risque des différentes options de gardiennage à l’heure actuelle? Que pouvons-nous demander aux gens qui prennent soin de nos enfants pour atténuer ce risque?

  • Vos enfants sont votre richesse la plus précieuse; il est normal que vous ayez du mal à les confier à d’autres personnes en ce moment.
  • Il est essentiel de trouver quelqu’un en qui vous pouvez avoir confiance. Choisissez une personne qui respecte les directives en matière d’hygiène et d’éloignement sanitaire.
  • Il existe toutes sortes de nouvelles options à l’heure actuelle, notamment des garderies réservées aux travailleurs de la santé et des services de garde offerts par des étudiants en médecine qui se sont portés volontaires.

 

De nombreux médecins pèsent actuellement le pour et le contre de l’auto-isolement. Est-ce une solution nécessaire en l’absence d’une exposition connue à la maladie ou d’un dépistage positif? Si une personne décide de s’isoler, comment devrait-elle procéder?

  • En tant que spécialiste des maladies infectieuses, le Dr Bullard admet être inquiet du risque de transmettre la COVID-19 à sa famille. Tous les médecins font preuve d’une prudence extrême.
  • Dans la plupart des cas, la pratique quotidienne des professionnels de la santé ne comporte pas un risque élevé d’exposition.
  • À moins d’avoir été exposés au virus ou de travailler dans un milieu à haut risque, les médecins ne sont pas obligés de s’isoler, d’autant plus que les enfants préfèrent avoir leurs parents à la maison.
  • Il est préférable d’élaborer un plan – au cas où vous tombez effectivement malade – qui vous permettra de rester en contact (virtuel) avec votre famille si vous devez vous isoler.

tweetable: « En cas d’exposition à la COVID-19, ma femme ou moi resterions dans la chambre à coucher pendant toute la période prescrite et l’autre l’aiderait le plus possible. Nous ferions tout pour ne pas négliger nos enfants, par exemple en utilisant FaceTime. »

Nous parlons beaucoup du sommet de la courbe de COVID-19. Mais qu’en est-il de la courbe d’adaptation? De combien de temps les enfants ont-ils besoin pour s’adapter à cette situation?

  • Les enfants ont une incroyable capacité d’adaptation, mais ils ont besoin d’une routine pour s’épanouir, quel que soit leur âge.
  • Aidez-les à créer un horaire qui comporte une heure de lever assez constante, du temps pour le travail scolaire, une période de jeu et des activités en famille. Ils sauront à quoi s’attendre et auront hâte à leurs moments préférés.
  • Plus ils s’investissent dans la planification de la journée, plus ils sont susceptibles de respecter l’horaire – et ils auront l’impression d’avoir plus de contrôle sur la situation.

tweetable: « L’une des choses qui m’ont attiré vers la pédiatrie, c’est l’incroyable capacité d’adaptation des enfants : ils s’habituent au changement beaucoup plus rapidement que nous. C’est admirable, et je voudrais être un peu plus comme eux. »

_

Ces documents sont publiés uniquement à titre informatif. Ils ne remplacent en rien un avis médical en bonne et due forme et ne doivent pas être considérés comme des conseils médicaux ou personnels. Les auteurs s’expriment à titre personnel, et leurs opinions ne reflètent pas nécessairement celles de l’Association médicale canadienne et de ses filiales, y compris Joule. Ce sujet vous passionne? Écrivez-nous à infojoule@amc.ca.

Précédent
« Nous sommes vraiment anxieux » : Quand les réseaux virtuels de soutien par les pairs servent de refuge aux médecins face à la COVID-19
« Nous sommes vraiment anxieux » : Quand les réseaux virtuels de soutien par les pairs servent de refuge aux médecins face à la COVID-19

Au début de la pandémie, la Dre Mamta Gautam, psychiatre, a organisé une vidéoconférence quotidienne pour l...

Prochain
Comment renforcer sa résilience en période d’incertitude
Comment renforcer sa résilience en période d’incertitude

Le Dr Ron Epstein explique comment les médecins peuvent utiliser la pleine conscience pour gérer leur stres...

Nouvelle ressource : document sur la COVID-19 et la détresse morale

Lire